Éliminer une automobile du ménage

Loading ... Loading ...

Une grande décision qui en vaut le coup

En moyenne, chaque automobile est à l’origine d’émissions de GES équivalent à 3,5 tonnes de CO2 par année. Or le nombre de véhicules au Québec augmente plus rapidement que le nombre de titulaires de permis de conduire. Si bien que les ménages ont en moyenne plus d’une automobile chacun.

Pour plusieurs ménages, la deuxième automobile est plus une habitude qu’une nécessité et reste bien souvent garée, pendant que la famille prend l’autre automobile. Prendre la décision de se départir d’une automobile peut sembler contraignant, mais il s’avère souvent plus facile qu’on ne le croyait de changer ses habitudes de déplacement. À certains égards, c’est parfois même plus simple: moins d’entretien, moins de soucis… Mais surtout, c’est habituellement profitable pour le porte-feuille, en plus de participer aux efforts collectifs pour réduire les impacts de l’automobile sur l’environnement et la société.

Sources
Société de l’assurance automobile du Québec, 2010. Dossier statistique – Bilan 2009 : Accidents, parc automobile, permis de conduire. (PDF)
Hydro-Québec, 2003. Plan stratégique 2004-2008. (PDF)

Les commentaires sont fermés.