Démolir ou réutiliser ?

On a déjà parlé de l’importance de bâtir au bon endroit entre autres pour des raisons d’accessibilité, ce devrait être le principe de base de tout projet afin d’éviter les effets collatéraux négatifs de l’implantation de toute activité.
Mais une fois qu’un choix intelligent a été effectué pour la localisation, qu’en est-il du bâtiment en tant que tel ? Un bâtiment durable vous dites ? Bien d’accord, mais quoi de plus ?

“Le déchet qui pollue le moins est celui qu’on ne produit pas”

Dans le domaine de la gestion des matières résiduelles, l’adage est bien connu, mais lorsqu’il s’agit de construire un bâtiment, on oublie souvent de transposer ce principe de base.
L’image associée à un bâtiment durable est généralement celle d’un bel édifice neuf, rempli d’innovations technologiques qui lui permettent de consommer très peu d’énergie, et de limiter ses rejets dans le milieu. Bref, on s’imagine un bel édifice neuf, avec panneaux solaires, toitures végétales, bonne isolation, géothermie, etc. Ce type de construction est de plus en plus répandu, et c’est tant mieux si nos standards évoluent. Il n’en demeure pas moins que, dans bien des cas, réutiliser un bâtiment existant reste ce qu’il y a de plus pertinent.

Édifice La Fabrique, Université Laval, Québec

Édifice La Fabrique, Université Laval, Québec : Un bel exemple de réutilisation d’une ancienne manufacture. Source : http://www.panoramio.com/photo/12168507.

Une étude du Preservation Green Lab du National Trust for Historic Preservation vient d’ailleurs de confirmer ce qu’on peut parfois considérer comme du gros bon sens dans une recherche intitulée The Environmental Value of Building Reuse. Afin d’évaluer les différences entre une construction neuve et une réutilisation, l’étude s’intéresse à des projets de nature différente, dans quatre secteur géographiques des États-Unis (Chicago, Atlanta, Phoenix, Portland) et les compare selon des indicateurs regroupés en quatre catégories : changement climatique, santé, qualité des écosystèmes, et l’épuisement des ressources.

Les résultats en termes d’impact environnemental pour la construction ou la rénovation sont presque sans appel. Plus précisément, à l’exception de cas ou un entrepôt est converti en multi-logement (ce qui implique donc des modifications majeures et l’ajout de beaucoup de matériaux) qui présente des bénéfices négatifs pour certains indicateurs, tous les autres types de réutilisation sont avantageux. Pour les différents types de bâtiment, deux cas sont considérés. Le premier, “Efficacité moyenne” compare deux bâtiments de performance énergétique égale moyenne tandis que le second compare deux bâtiments 30% plus performants que la moyenne. Dans les deux cas, cela signifie une amélioration (plus ou moins importante) du bâtiment existant pour atteindre le niveau du neuf (moyen ou performant).
Voici les différences moyennes d’impact environnemental global des travaux (construction ou réutilisation) entre les bâtiments réutilisés et les cas de démolition-reconstruction :

Type de bâtiment Différence d’impact environnemental des travaux par rapport à une démolition-construction (bâtiment de performance moyenne) Différence d’impact environnemental des travaux par rapport à une démolition-construction(bâtiment 30% > moyenne)
Bureaux rénovés -14,4% -13,47%
Entrepôt converti en bureaux -6,1% -7,8%
Usage mixte -25,8% -29,8%
École élémentaire -8,6% -10,4%
Unifamilial -17,4% -22%
Multifamilial -15,1% -18,4%
Entrepôt converti en multifamilial -2% -4,5%

Sans même parler de considérations patrimoniales, la conclusion est donc simple : s’il est possible de réutiliser plutôt que de démolir pour reconstruire, il faut le faire.
Bien sûr, il faut le faire bien, c’est-à-dire, en rénovant de façon à limiter le plus possible les matériaux nouveaux requis pour la rénovation, et en utilisant des matériaux durables, recyclés ou recyclables, et les plus locaux possible.
Et quand on ne peut pas réutiliser un édifice existant ? Naturellement, il faut s’orienter vers une construction la plus durable possible !

Bien entendu, cet article n’est qu’une simplification de l’étude, bien plus complète ! Consultez-là, elle regorge d’infos.

Mots-clés : , , , , ,

Les commentaires sont fermés.

video-sidebar

Agir

Actions individuelles

Emménager dans un logement multifamilial ou de plus petite taille

Loading ... Loading ...
En savoir plus »

Choix collectifs

Adopter des critères exigeants en matière d’implantation et de qualité architecturale

Loading ... Loading ...
En savoir plus »

Bâtiment : d'autres articles