Mot-clé : Vélos

Le port du casque à vélo obligatoire, une solution superficielle

Rendre obligatoire le port du casque à vélo pour les enfants de moins de 12 ans, voilà une possibilité qu’étudiait le gouvernement du Québec, dans le cadre d’une modification de la loi 71, sur la sécurité routière. La question qui se pose : est-ce la meilleure solution à long terme, celle qui s’attaque à la source du problème, ou n’est-ce qu’une solution superficielle, qui n’aura aucune influence sur le nombre et la sévérité des accidents, mais seulement sur l’ampleur des conséquences pour les cyclistes ? Poser la question c’est y répondre.

(Lire la suite…)

Mots-clés : , , ,

3 commentaires

La place du vélo en ville, montée fulgurante ou retour de l’ascenseur?

Au mois de mars dernier, Séville accueillait Velo-City, un évènement international pour parler de la place du vélo en ville. Pourquoi Séville? Peut-être parce qu’elle a fait la démonstration, récemment, qu’il est possible d’opérer un changement important et rapide dans la place du vélo en ville et, par conséquent, son utilisation. Y a-t-il des leçons à tirer de l’expérience de Séville? Du moins, les faits sont éloquents, et montrent que malgré le contexte européen, la voie n’était pas tracée d’avance. (Lire la suite…)

Mots-clés : , , ,

1 commentaire

Des déplacements « zéro émissions » et qui combinent de multiples avantages

La marche, mode de déplacement naturel et universel, constitue le principal type de déplacement actif. En ajoutant le vélo, les humains ont à leur disposition deux moyens efficaces et peu dispendieux de se déplacer. Puisqu’ils ne font appel qu’à l’énergie humaine, ils n’émettent pas de gaz à effet de serre. Par ailleurs, pour un grand nombre de déplacements, ils représentent des alternatives très intéressantes aux autres modes. En effet, près de la moitié des déplacements effectués quotidiennement sont de moins de 3 km (30 minutes à pied, 12 minutes à vélo) tandis que le quart sont de moins de 1,5 km (15 minutes à pied)[1]. En ville, les conditions de circulation font que la vitesse moyenne d’une auto est équivalente, voire plus faible que celle d’un cycliste. Malgré cela, les modes de transport motorisés sont majoritaires, y compris pour les courts déplacements. Ainsi, dans la région métropolitaine de Montréal, 55 % des trajets de moins de 1,6 km sont motorisés[2].

(Lire la suite…)

Mots-clés : , , , , , , , ,

Commentaires fermés

video-sidebar